fbpx

Vous vous sentez bloqué.es ? Comme empêché.e d’avancer ? Vous ne voyez pas comment sortir de la situation et cela puise toute votre énergie et du coup vous êtes fatigué.e ?

 

Le lâcher-prise : un outil pour vous se libérer de nos blocages

 

Je sais vous entendez souvent et trop souvent « Lâche prise !» mais c’est quoi au fond ce fameux lâcher-prise et comment fait-on ?

Le lâcher prise, qu’est-ce que c’est au juste ?

D’abord, prenez un instant et réfléchissez à ce que signifie pour VOUS « lâcher prise ». Il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. C’est à partir de vos représentations et de leur prise de conscience que vous vous libérerez, que vous avancerez.

Pour ma part, il s’agit de la non-résistance. Bien souvent, nous n’acceptons pas ce qui se présente à nous, ce que nous vivons et nous nous enfermons peu à peu dans notre flot de pensées et d’émotions qui s’auto-alimentent entre elles. Enfermé-es dans cette boucle, nous n’avons plus accès à notre créativité, notre générateur de possibles et même s’il émerge des solutions, nous doutons très vite de ces dernières car nous voulons que la situation se résolve d’une seule manière, celle prévue initialement et ces solutions sont vite reléguer aux oubliettes comme « Impossible à réaliser ».

Nous avons du mal avec l’impermanence, nous voulons que tout dure et pourtant la vie change, nous-même, évoluons en permanence souvent  de façon subtile. Une partie de notre cerveau, pour nous protéger, résiste à ce changement et contrôle pour conserver cette stabilité.

Lâcher-prise c’est suivre le mouvement de la vie, la créativité.

C’est passer de l’état intérieur « je ne veux pas » à « c’est ainsi », « ce n’est pas possible ! » à « pourquoi pas ? »

Cela ne veut pas dire que nous nous résignons, que nous sommes fataliste ou que nous procrastinons encore. Cela ne signifie pas que rien ne changera, que nous n’agissons pas et laissons tout faire.

Juste qu’en cessant de mettre toute notre énergie à lutter, à nier ce qui est, nous sommes plus serein.e et pouvons accéder à d’autres opportunités pour résoudre la situation sans jugement négatif et d’agir dans une action consciemment choisie avec son cœur apaisé.

Se poser, reconnaître ce qui est là, lui faire de la place en dépit de la douleur, s’autoriser juste quelques instants à cesser de voir la situation comme  négative et repartir en agissant (ne rien faire est un choix et une possibilité d’action  correcte aussi).

 

Un exercice pour lâcher-prise librement inspiré par une coach spirituelle

Visualisation et écriture automatique 

Prévoir un instant pour vous et de quoi noter.

Installez- vous en position assise, regarder devant vous un point loin fixe (regard dans le vague) et détendez votre visage en décrispant les mâchoires.

Inspirez profondément et soufflez par la bouche (3 fois) en relâchant le corps et les tensions.

Réfléchissez à la situation qui vous préoccupe en ce moment et dont vous n’arrivez pas à vous détacher et demandez-vous intérieurement « De quoi ai-je besoin pour lâcher prise ? » Notez tout ce qui vous vient au sujet de cette situation et peu à peu reliez-vous à votre intention de besoin.

Ensuite, écrivez, une dizaine de fois, une affirmation créative du style « je reconnais l’existence de cette réalité. Je cesse de résister et j’accueille les opportunités de solutions qui s’ouvrent à moi ».

Notez aussi toutes les résistances et transformez-les comme un.e meilleur.e ami.e le ferez pour vous.

Enfin, si vous le souhaitez, vous pouvez vous visualiser tenir une corde dans vos mains, une corde qui vous blesse tellement vous la serrez fort. Vous décidez alors consciemment de desserrer votre emprise pour vous soulager, et vous lâchez volontairement cette corde. Vous vous libérez de ce poids, vous vous libérez aussi en même temps du poids de votre inquiétude, de votre frustration. Laissez aller loin ce qui est au bout de cette corde, un bateau, un ballon, un animal… Accompagnez du regard cette image tout en respirant calmement et tranquillement

 

Derrière chaque obstacle, il y a la lumière, une occasion de transformer. Et pour accéder à la lumière il s’agit, encore et encore, de reconnaître l’obstacle et de l’accompagner. Vivre ce processus pour se libérer

«Prendre du recul, c’est prendre de l’élan pour franchir un obstacle.» François Piengeon

Je vous souhaite une énergie sereine pour continuer votre chemin et n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a inspiré.

Avec douceur,

Marie-Laure