fbpx

Lorsque nous sommes énervés, notre respiration s’accélère. Nous inspirons et expirons rapidement et de façon superficielle beaucoup plus d’air. Et pour cette raison les échanges gazeux sont modifiés : nous apportons moins d’oxygène à l’organisme et nous évacuons moins de gaz carbonique. Ce phénomène a pour effet d’augmenter nos symptômes de stress et d’anxiété. Nous sommes en hyperventilation.

Comment stopper ce phénomène ?

Tout simplement en apportant plus d’oxygène au corps et pour cela en modifiant consciemment sa respiration pendant quelques minutes.

La respiration carré

  1. Inspirez en comptant dans votre tête sur 4 temps par le nez
  2. Bloquez votre respiration poumons pleins pendant 4 temps
  3. Soufflez sur 4 temps par le nez
  4. Bloquez votre respiration poumons vides sur 4 temps

Et recommencez.

 

La respiration alternée

Placez votre pouce droit sur la narine droite et l’index droit proche de votre narine gauche.

Commencez par bloquer votre narine gauche avec l’index droit et inspirez profondément par la narine droite puis bloquez la narine droite avec le pouce droit et expirez par la narine gauche.

Bloquez votre respiration 4 secondes entre chaque changement de côté.

Alternez inspiration et expiration entre les deux côtés pendant quelques minutes.

Cette respiration apaise et redonne de l’énergie.

 

Respiration abdominale

Cette respiration va exercer une pression vers le haut du diaphragme qui aura pour effet de ralentir notre respiration et rythme cardiaque.

Pour vous aider à l’installer, entraînez-vous en position allongée. C’est plus facile au début.

Posez une main sur le ventre et l’autre sur la poitrine.

Inspirez par le nez en gonflant le ventre, la main posée sur la poitrine ne doit pas ou peu bouger puis expirez le ventre revient à sa place. Continuez quelques instants, centrez sur votre respiration et son mouvement, le calme peu à peu s’installe.

 

Testez ces exercices un par un, n’hésitez pas à les répéter. Comparez et adoptez celui qui vous convient. 

Gardez en tête que plus vous les expérimenterez, plus ils seront facilement utilisables : vous pourrez y recourir sans effort

Bien sereinement, 

Marie-Laure

 P.S : Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager.